Entre Deux Eaux

Entre Deux Eaux

Expertise en management stratégique de projets complexes dans le domaine de l’eau

Entre Deux Eaux RSS Feed
 
 
 
 

JOURDAIN

JORDAN VALLEY (ISR-PLE-JOR)

 

 

Pourquoi avoir choisi cette zone ?

Israël très au point sur le dessalement

Territoires interdépendants

Lieu important pour les trois principales religions monothéistes : le christianisme, le judaïsme et l’islam.

Baisse du niveau des eaux du Jourdain et assèchement de la Mer Morte

 

 

Carte

Longueur : 360 km

Sources : 3 principales à 6km de la frontière entre le Liban et Israël : le Hasbani au Liban, le Dan en Israël et le Banyas au Golan.

Embouchure : Mer Morte

 

 

 

Historique rapide

1923 : Traité Sykes-Picot attribuant à la Palestine des territoires dans le Haut Jourdain.

 

Février 1947 : Fin du mandat britannique, les Nations Unies votent le partage de la Palestine et la création de l’Etat juif d’Israël.

 

1948 : Guerre d’indépendance entre Israël et ses pays voisins. Redéfinition du partage des territoires d’Israël.

 

1951 : Drainage du marais de la vallée du Hula qui inquiète les syriens.

 

1953 : Israël entreprend un programme de conduit national afin de dévier les eaux du Jourdain et de peupler le désert du Néguev. Les Syriens déploient leurs forces armées et portent le conflit jusqu’au Conseil de sécurité qui décide de pomper l’eau plus au sud du lac.

 

1955 : Le médiateur Johnston est délégué par Eisenhower pour mettre en place un plan de coopération (plan Johnston) qui ne sera pas ratifié par les pays Arabes.

 

1959 : Loi sur l’eau israëlienne qui fait des ressources hydrauliques “une propriété publique (…) soumise au contrôle de l’État”

 

1964 : Aboutissement du conduit national israëlien, le “National Water Carrier”

 

1965 : Syriens et Jordaniens entament le détournement des eaux du Jourdain vers le Yarmouk. Le canal est immédiatement détruit par Israël.

 

1966 : Les Syriens tentent de détourner le Dan et le Banyas, entraînant une confrontation avec les israëliens.

 

1967 : Destruction d’un barrage syro-jordanien en construction sur le Yarmouk. Guerre des 6 jours : Israël prend position stratégiquement sur des régions clés et leurs points d’eau : la Cisjordanie, le Golan et une partie du Yarmouk.

 

Années 70 : Israël et Jordanie améliorent leurs apports en eau grâce à des avancées technologiques : le recyclage des eaux usées, le dessalement, le goutte-à-goutte, le captage des eaux de pluie…

Installation par la Syrie de réservoirs de rétention dans le bassin du Rokad

Construction du barrage King Talal sur l’oued Zarqa

 

1980 : Création d’un « Joint Technical Committee » (JTC) entre l’Irak et la Turquie, rejoints en 1983 par la Syrie.

 

Années 1980 : Série de rencontres secrètes entre la Jordanie et Israël

 

1987 : le canal de Ghor devient canal Abdallah. La Jordanie signe un accord d’utilisation des eaux du Yarmouk avec la Syrie

 

1991 : Conférence de Madrid : Ce fut la première tentative de la communauté internationale pour engager un processus de paix au Proche-Orient, par le biais de négociations impliquant Israël et les pays arabes dont la Syrie, le Liban, la Jordanie et les Palestiniens.

 

1993 : Accords d’Oslo-1 : signature d’un accord interimaire israëlo-palestinien, création de “l’Autorité Palestinienne de l’Eau”. Autonomie des territoires de Gaza et de Cisjordanie.

 

1994 : Signature d’un traité de paix israélo-jordanien comportant une annexe relative au règlement de la question de l’eau entre les deux pays. Accord de partage du Yarmouk, du Jourdain et des eaux souterraines de l’Arava. Mise en place de l’ »Executive Action programme » (EXACT)

 

1995 : Accords d’Oslo-2 et création du Joint Water Committee (JWC)

 

1997 : Création du “Regional Environmental Hub” à Amman

 

1998 : Munther Haddadin est contraint de démissionner de son poste de Ministre Jordanien de l’eau et de l’Irrigation à la suite d’une défaillance de la station de traitement des eaux usées desservant Amman.

 

1999 : Une grande sécheresse rend Israël incapable de fournir les quantités d’eau prévues et ravive les tensions avec la Jordanie.

 

1999-2000 : Israël accepte de se retirer du Golan

 

2000 : Echec des négociations de Camp David qui rendent caduques les accords d’Oslo.

 

2003-06 : Arrivée de migrants irakiens, syriens et libanais en Jordanie, augmentant le stress hydrique du pays.

 

Mars 2006 : Première assemblée du National Water Council (NWC) palestinien

 

Juin 2006 : Election du Hamas. Offensive israélienne à Gaza

Mise en place du Programme Régional “Capacity 2015” du PNUD

 

 

Les acteurs rencontrés par Entre Deux Eaux dans cette zone 

Arava Institute for Environmental Studies - AIES

 

Eco Peace - Friends of the Earth Middle East

 

Joint Water Committee (JWC)

 

The Jordanian Hashemite Fund for Human Development (JOHUD)

 

Land and Human to Advocate Progress (LHAP)

 

Green Cross Jordan

 

WAME-RO - IUCN West Asia / Middle East Regional Office

 

UNDP Jordan, Palestinian Programme

 

UNESCO - IHP Jordan, Palestinian Authority, Israel

 

AFD - Jerusalem Est, Amman

 

House of  Water ans Environnment

 

Dead Sea Drainage Authority

 

Israeli Palestinian Center for Research and Information (IPCRI)

 

Palestinian Water Authority

 

Nature Iraq

 

Palestine Hydrology Group - PHG - Ramallah main office, Jerusalem Office

 

Ministry of Water and Irrigation (MoWI)

 

Water Authority of Jordan (WAJ)

 

Jordan Valley Authority (JVA)

 

Water and Environmental Development Organization (WEDO)

 

Mékorot (Israël)

 

Tahal (Israël)

 

 

 

 

 

 

 

Retour à la liste des bassins hydrographiques 

Notre Bibliothèque

Inscrivez-vous à la newsletter

E-mail:

S inscrire
Se désinscrire

Photos

Gondar - Rues (3).JPG
Gondar - Chateaux (20).JPG

Films