Entre Deux Eaux

Entre Deux Eaux

Expertise en management stratégique de projets complexes dans le domaine de l’eau

Entre Deux Eaux RSS Feed
 
 
 
 

GANGE & BRAHMAPOUTRE

MEGHNA-GANGE-BRAHMAPUTRA (CHI-IND-BAN)

Pourquoi avoir choisi cette zone ?

Bassin le plus peuplé du monde

Vénéré par les hindous, les bouddhistes et les musulmans

Crues très importantes entraînant des inondations récurrentes : En période de crue, le Bangladesh a actuellement 40% de son territoire sous les eaux

Carte

Embouchure : Golfe du Bengale au Bangladesh

Longueur du Gange : 2511 km

Longueur du Brahmapoutre : 2900 km

Etendue du Bassin du Gange : 1,07 million de km2

Etendue du Bassin du Brahmapoutre : 0,58 million de km2

Pays riverains : 4 pays : Inde, Népal, Bangladesh, Chine

Population riveraine: 500 millions d’habitants

Saisons des pluies: Juin-juil-août-sep

Historique rapide

1951 : L’Inde élabore un projet visant à la construction du barrage Farakka sur le fleuve Bhagirathi-Hooghly afin de développer le port de Calcutta

2 plans d’intervention : Construction d’un avant-port à Haldia, en aval de Calcutta et construction du barrage de Farakka, à 20km à l’ouest du Bengladesh.

1961 : Début des travaux, l’Inde et le Pakistan sont en perpétuelles négociations

1965 : Guerre entre l’Inde et le Pakistan pour le Cachemire

1967 : Tentative avortée d’internationalisation du débat à Washington lors de la conférence « Eau pour la paix »

26 mars 1971 : Indépendance du Bengladesh (anciennement Pakistan oriental), développement de relations plus amicales avec l’Inde.

19 mars 1972 : Création de la Joint River Commission (JRC)

1975 : Fin de la construction du barrage, Accord de partage des eaux du Gange au niveau du barrage

1976 : Renversement du pouvoir Bangladeshi par un régime militaire opposé aux allocations décidées. Indira Gandhi en profite pour dévier les eaux du Gange en sa faveur à Farakka

Défaite du parti du Congrès d’Indira Gandhi et prise du pouvoir par le parti d’opposition Janata

1977 : Le nouveau gouvernement indien adopte une politique favorable à l’établissement de rapports amicaux avec les pays voisins

Accord quinquennal sur le partage des eaux du Gange pendant la saison sèche. Les pays réfléchissent à des propositions à long-terme.

Proposition de l’Inde : Utiliser le surplus du fleuve Brahmapoutre pour augmenter le débit du Gange pendant la saison sèche, via un canal de 320km à travers le Bengladesh.

Proposition du Bengladesh : Réaliser des barrages à différents niveaux du bassin fluvial (y compris au Népal) pour stocker les eaux de la mousson et solutionner parallèlement le problème de la restauration de la forêt de mangroves de Sundarbans.

1982 : expiration des accords de 1977. Aucune des deux propositions ne convient à l’autre partie.

22 November 1985 : Signature d’un nouveau “Memorandum of Understanding” Indo-Bangladeshi à New Delhi valuable pour 3 ans

1996 : Election du sheikh Hassina au poste de Premier Ministre Bangladeshi. Reprise des négociations. Signature d’un accord bilatéral de 30 ans (« Ganges Water Sharing Treaty ») partageant équitablement les volumes d’eau et mettant l’accent sur la nécessité d’optimiser les ressources en eau de la région.

1997 : Saison très sèche et débit inférieur au niveau prévu. Cependant, le partage respecte l’accord de 1996. L’Inde signe le Traité du Mahakali avec le Népal, lui reconnaissant certains droits sur l’eau et l’électricité produites du côté indien.

1998 : Inondation à l’ouest du Bengale

2000 : Effondrement d’un barrage naturel au Tibet faisant des dégâts matériels considérables en Inde et au Bangladesh.

Les acteurs rencontrés par Entre Deux Eaux dans cette zone :

IWMI - Regional Office for Asia

Centre for Sustainable Development - CFSD

The People’s Commission on Environment and Development India - PCED

Development Alternatives

WWF India

UNDP Bangladesh, India

UNESCO - IHP Bangladesh, India

UNESCO New Delhi Office

AFD - New Delhi

IDRC - Bureau régional de l’Asie du Sud

Banque Mondiale – Bangladesh, India

South Asia Consortium for Interdisciplinary Water Resources Studies (SaciWATERs)

Society for the promotion of the Area Resource Centres (SPARC)

Centre for policy research

Bangladesh water development board (BWDB)

Ministry of Water Resources (moWR)

Water Resources Planning Organization - WARPO (Bangladesh)

Flood forecasting and warning centre - FFWC

Centre for Environment and geographic information services (CEGIS)

Institute of water modelling (IWM)

Integrated Planning for Sustainable Water Management (IPSWAM)

Retour à la liste des bassins hydrographiques

Notre Bibliothèque

Inscrivez-vous à la newsletter

E-mail:

S inscrire
Se désinscrire

Photos

P1020568.JPG
P1020552.JPG

Films