Entre Deux Eaux

Entre Deux Eaux

Expertise en management stratégique de projets complexes dans le domaine de l’eau

Entre Deux Eaux RSS Feed
 
 
 
 

Evènement

La semaine mondiale de l’eau 16 au 22 Août 2009

Cette semaine se tient à Stockholm la semaine mondiale de l’eau. Depuis 1991, les experts et les dirigeants du monde de l’eau de nombreux pays se réunissent à la fin de l’été à la confluence entre le lac Mälaren et la mer Baltique afin de trouver des solutions concrètes aux défis de l’eau actuels. Cette année, comme dans un nombre croissant de forums internationaux, un des thèmes de prédilection est les eaux transfrontalières. L’évènement est organisé par le Stockholm International Water Institute (SIWI). L’Institut s’est fixé pour objectif de chercher des solutions durables à la crise de l’eau mondiale. Sous la forme de gestion de projets, de synthèses de recherches, de publications de découvertes ou de recommandations, SIWI s’adresse aux problèmes de l’eau actuels et futurs, à l’environnement, à la gouvernance et au développement humain. A travers la semaine mondiale de l’eau ainsi que ses autres activités, l’Institut sert de plateforme de partage des connaissances et de réseau entre les scientifiques, les entreprises, les politiciens et la société civile.

« Répondre aux changements globaux : l’accès à l’eau pour le bien commun»

Télécharger le programme complet

Le thème retenu pour cette semaine 2009 est : « Répondre aux changements globaux : l’accès à l’eau pour le bien commun» (Responding to Global Changes: Accessing Water for the Common Good). Les intervenants provenant de diverses sphères du monde l’eau (experts en science, gouvernements, société civile,…) sont venus défier les quelque 2000 participants de porter un regard nouveau sur le rôle de l’eau dans la paix, le développement économique et la santé publique.

En liant bonnes pratiques, compréhension scientifique, politiques et prise de décision, le programme cherche à transcender la rhétorique et à fournir de véritables réponses aux problèmes actuels. Pour atteindre ce but, toutes sortes d’activités ont été déployées : ateliers, séminaires, examens en profondeur des problèmes les plus critiques, cérémonies de remise des prix, expéditions terrain… Les thèmes de la semaine 2009 sont découpés sur une période de 3 ans (2009-2011) afin de s’assurer que chaque année soit stratégiquement construite sur les résultats et les découvertes de l’année précédente. Lundi dernier, la semaine a commencé par une session plénière au cours de laquelle le lauréat 2009, Dr. Bindeshwar Pathak, a présenté son travail en tant que fondateur du mouvement Sulabh d’assainissement en Inde. Encore un clin d’œil à notre précédent bassin, le Gange, où nous avons pu constater à quel point ce genre d’initiative était nécessaire.

Une emphase mise sur les eaux transfrontalières

L’évènement met également l’accent sur les eaux transfrontalières interétatiques ou internationales où, selon les organisateurs, « des politiques coordonnées et un management commun sont d’une importance primordiale ». En juin 2009, ils insistaient sur le fait que « la pensée récente a amené à considérer les eaux transfrontalières comme des biens publics régionaux ou globaux. Cette approche s’écarte des problèmes stricts liés au droit à la propriété dans les pays riverains et aide à se concentrer de façon plus positive sur le partage des bénéfices économiques et sociaux de l’usage de ce bien public».

Les eaux transfrontalières avaient déjà été évoquées récemment dans le Thème 3.1 du forum mondial de l’eau à Istanbul (Cf article). Ces discussions nous confortent dans l’idée que, de plus en plus, les problématiques transfrontalières sont liées au management et à la gouvernance de l’eau, et non plus uniquement à des aspects techniques, comme c’était le cas il y a une vingtaine d’années. Dans cette optique, des outils de management de projet comme ceux que nous utilisons pour notre étude (Cadre d’analyse logique, Roadmap, matrice des risques, cercles de pouvoir et d’influence, Balanced scorecards, matrice d’alignement,…) s’avèrent d’une utilité stratégique. Le thème a été développé lundi après-midi (le 16 août) où un panel d’experts de haut-niveau a discuté des complexités des politiques et du pouvoir dans les bassins transfrontaliers. Ils ont ainsi pu expliquer les contentieux qui sous-tendent souvent un management inefficace ou inégal des ressources en eau à l’échelle du bassin, et évaluer à quel point la coopération peut être efficacement implantée dans les bassins transfrontaliers, particulièrement dans les régions où le pouvoir politique n’est pas réparti de façon équitable. SIWI a ensuite annoncé lors d’une conférence de presse la parution d’un rapport sur les eaux transfrontalières intitulé « Getting Transboundary Water Right: Theory and Practice for Effective Cooperation ». Produit avec le support de l’agence de coopération et de développement international suédoise (The Swedish International Development Cooperation Agency - SIDA), le rapport défie la communauté internationale de l’eau d’intégrer une nouvelle pensée conceptuelle sur le terrain grâce aux leçons tirées des bassins transfrontaliers mondiaux. Un beau programme en perspective ! Il ne nous reste plus qu’à nous remettre au travail…

Pour plus de renseignements :

http://www.siwi.org/


Warning: is_writable() [function.is-writable]: Unable to access /cache/php.err in /mnt/153/sdb/c/5/entre2o/wp-includes/wp-db.php on line 200

Leave a Reply

Notre Bibliothèque

Inscrivez-vous à la newsletter

E-mail:

S inscrire
Se désinscrire

Photos

Eski Kahta - Yeni Kale (1).JPG
Eski Kahta - Electricité naturelle.JPG

Films